Du champ à l’assiette, partenariat entre notre institut de Boulay et l’école primaire de Niedervisse en Moselle

Du champ à l’assiette, partenariat entre notre institut de Boulay et l’école primaire de Niedervisse en Moselle
4 novembre 2018 isabelle.duhau

Les jeunes en pré-apprentissage DE l’institut thérapeutique, éducatif et pédagogique organisent des ateliers du goût pour les enfants d’une classe de CP-CE1

L’idée est venue conjointement de l’institutrice et de l’éducatrice technique : l’une souhaitant initier des ateliers pour ses jeunes élèves, l’autre réalisant que ses propres élèves plus âgés, accueillis dans l’atelier cuisine, pouvaient apporter beaucoup aux bambins.

Quatre ateliers programmés

Les séances ont été imaginées et planifiées sur l’année scolaire 2018-2019. Une première consacrée à la découverte des cinq sens, dans le cadre de la semaine du goût ; une seconde à la confection de gâteaux de Noël (pains d’épice et spritz) ; une troisième au travail de la pâte à sucre (il s’agira de confectionner un trompe-l’œil sur le thème du printemps) ; enfin une quatrième à la préparation de gâteaux de légumes du jardin.

Les sens en éveil

Quatre jeunes de l’Itep et leur éducatrice ont été accueillis le 8 octobre dernier pour la première séance dans la salle des fêtes municipale jouxtant l’école. Après s’être présentés aux enfants et à leur maîtresse, ils ont expliqué le déroulé de l’après-midi. Quatre ateliers installés aux quatre coins de l’espace ont permis aux jeunes enfants de tourner d’une animation à l’autre.

Il s’agissait de reconnaître le sucre, le sel, l’acidulé et l’amertume en goûtant de l’eau parfumée ; de goûter et reconnaître des aliments les yeux bandés ; de reconnaître des fruits au touché ; enfin de trouver le véritable gout de yaourts parfumés, mais colorés de manière aléatoire. Chaque enfant a renseigné sa « feuille de route ». Chacun a humé, tâté, scruté, gardé en bouche pour découvrir en comprendre. Intrigués, interrogatifs, parfois déroutés ou fiers d’avoir trouvé, tous ont finalement été enthousiasmés par cet éveil sensoriel… qui c’est terminé par une copieuse location et une récréation bien méritées ! Quant aux jeunes de l’ITEP, ils sont prêts à passer le relais à d’autres camarades pour l’organisation des prochaines séances.