Notre politique des ressources humaines

Nous accordons une importance particulière au professionnalisme de nos équipes et aux conditions d’exercice qui leur sont offertes. Travailler dans un climat serein, dans un lieu parfaitement entretenu et accueillant, avec des moyens optimisés, permet à chaque salarié de trouver sa place au sein de son dispositif et ainsi de donner le meilleur de lui-même. Notre conviction que chaque personne est unique vaut pour tous ceux que nous accueillons comme pour nos salariés. Nous veillons à leurs conditions de travail, au développement de leurs compétences et à la qualité des relations sociales au sein de l’entreprise.

De l’éducateur à la maitresse de maison, du responsable des affaires financières au veilleur de nuit, du psychologue au cuisinier, du chef de service au secrétaire ou au directeur, tous concourent à la qualité de notre accueil et de notre accompagnement auprès des plus fragiles. La journée d’intégration pour tout nouveau salarié et toutes les sessions de formation continue renforcent leur professionnalisation pour une parfaite adéquation avec les évolutions de nos champs d’intervention. Elles contribuent aux échanges entre les métiers et entre les personnels de tous nos établissements. Il s’agit à la fois de faire vivre notre « culture commune » mais surtout pour chacun de s’ouvrir à d’autres expériences, d’échanger, de s’interroger, de mutualiser et in fine d’innover.

Grâce à une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) efficace et à nos différents établissements répartis sur le territoire, nous offrons à nos salariés de véritables plans de formation et de carrière afin de leur permettre de déployer leur potentiel, notamment dans le cadre d’une mobilité interne et géographique.

Le dialogue social occupe une place incontournable au sein de Moissons Nouvelles. A nos yeux, il s’agit non seulement d’un espace de négociation, mais également d’un lieu privilégié de consultation et de partage de l’information au cœur du fonctionnement de notre organisation. Les priorités actuelles du travail engagé avec les partenaires sociaux portent notamment sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), le respect du principe d’égalité entre les hommes et les femmes, l’insertion durable des jeunes dans l’emploi, l’embauche et le maintien dans l’emploi des travailleurs âgés, la transmission des connaissances, le droit d’expression des collaborateurs ou encore, bien sûr, l’amélioration des conditions de travail.