Visite du conseil d’administration en Provence – Alpes – Côte-d’Azur

Visite du conseil d’administration en Provence – Alpes – Côte-d’Azur
13 novembre 2017 isabelle.duhau

Les 7 et 8 novembre, six administrateurs accompagnés de la directrice générale et du secrétaire général ont visité les établissements et services du pôle. Comme il est d’usage, ils ont rencontré les équipes sur place afin d’échanger sur la situation de leur institution : atouts, faiblesses, parfois difficultés, projets et perspectives.

Le pôle PACA est la seule région où Moissons Nouvelles déploie ses trois secteurs d’activité, protection de l’enfance, médico-social et insertion ; pour chacun des situations différentes, mais également des points communs et des synergies déjà en place ou à renforcer. Les familles d’abord suivies et hébergées par le centre parental l’Opal de Toulon, peuvent ensuite bénéficier d’un bail glissant et d’un accompagnement grâce au centre d’hébergement social (CHV) par exemple.

Les administrateurs ont d’abord rencontré l’équipe de l’Opal pour évoquer notamment l’évaluation sur 6 mois d’activité (01/01/2017 au 31/07/2017), conduite en partenariat avec la direction de l’enfance du conseil départemental, afin de construire des « indicateurs de performance » adéquats. Un compte-rendu plus détaillé de ce travail sera publié dans les semaines qui viennent. La visite s’est poursuivie à la maison d’enfants Les Bougainvilliers de Fréjus, établissement dont les locaux sont mis à disposition et entretenus par le conseil départemental. Une jeune femme, licenciée en anglais et actuellement en service civique pour 9 mois, conduit un accompagnement scolaire et extra-scolaire, construisant des projets culturels spécifiques. Lors de la dernière partie de l’après-midi, une attention particulière a été portée au site de La Garde, qui accueille notamment les bureaux du pôle régional et les locaux du centre d‘hébergement et de réinsertion sociale (CHRS). Moissons Nouvelles est dans une phase de réflexion avant d’y lancer un projet d’investissement immobilier important.

La seconde journée a été consacrée à la visite de la maison d’enfants Les Cades de Sillans-la-Cascade, qui après sa rénovation complète achevée il y a deux ans, s’attelle au rafraîchissement de sa ferme pédagogique. Enfin, les administrateurs se sont rendus à l’institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (ITEP) d’Aix-en-Provence qui lui, conduit un chantier de travaux  concernant la sécurité et l’accessibilité.

Tous s’accordent sur un même constat concernant l’évolution des publics accueillis : des situations de plus en plus complexes, des pathologies davantage critiques. Tandis que les enfants auparavant accueillis en internat, sont désormais suivis en milieu ouvert, grâce au développement du placement éducatif à domicile (PEAD) et des services d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD). Les établissements accueillent de plus en plus fréquemment des jeunes souffrant de divers troubles pouvant parfois relever davantage du secteur psychiatrique. Un des enjeux de l’association dans les prochaines années est d’adapter ses structures à ce nouveau contexte.

Réunions dans le Café des femmes du centre d‘hébergement et de réinsertion sociale de La Garde
et à la maison d’enfants Les Cades.