On devrait tous s’inspirer des Danois, qui apprennent l’empathie à l’école

On devrait tous s’inspirer des Danois, qui apprennent l’empathie à l’école
6 février 2018 isabelle.duhau

A lire, l’article du Huffingtonpost du 3 février dernier par Ariane Warlin

« Si tu prends ma place, prends aussi mon handicap ». Cette formule choc, généralement placée à proximité des stationnements réservés aux handicapés, a le grand mérite de nous inviter à nous mettre dans la peau d’une personne peu mobile. Voire pas mobile du tout. Et de nous inciter à une plus grande civilité. Le fait est que nous sommes difficilement capables de nous mettre à la place des gens. De nous placer « dans leurs chaussures » comme diraient les anglo-saxons. Ils ont en effet cette expression merveilleuse qui consiste à traduire « si j’étais toi, je ferais… » par « if I were in your shoes, I would do… ». Merveilleuse car ce n’est plus un « si j’étais toi » fictif, imaginé et irréel. Mais un « si j’étais toi » éprouvé, puisqu’on est tout à coup transposé dans les vêtements de l’autre…. »

Lire la suite directement sur le site du journal en ligne

L’article présente l’expérience française conduite dans une école primaire de Trappes (voir le site Place des écoles) qui a même fait l’objet d’un reportage de France Télévision.

Prenons en tous de la graine… et réfléchissons à notre attitude au quotidien.